FASO - Prince Diabaté & Jeff Kellner

Prince Diabaté - Photo Sabine Tostain
Prince Diabaté - Photo Sabine Tostain
Jeff Kellner - Photo Sabine Tostain
Jeff Kellner - Photo Sabine Tostain

Album "Faso"

par Gene Scaramuzzo (traduit de Beat Magazine, WWOZ New Orleans)

 

Avec la sortie de Faso, Prince Diabaté de Guinée a une fois de plus confirmé que les explorations des maîtres de la kora ouest africains se révèlent souvent passionnants. Avec sa musicalité et son expression profondément enracinée dans la culture Mandingue, Prince Diabaté nous emmène à travers un ensemble de compositions à la fois traditionnelles et pop qui incarnent parfaitement le même esprit d’aventure musicale que l’on peut trouver dans les meilleurs travaux de ses pairs, griots et virtuoses, joueurs de kora en Afrique de l’ouest tels que Cissokho, Diawara, Konte et, bien-sûr, Diabaté.

 

En collaboration avec le guitariste chevronné Jeff Kellner (qui a joué entre autres avec Salif Keita et le groupe Toure Kunda), Prince Diabaté livre une collection plaisante de musique qui poursuit son incursion, longue de trois décennies, dans la présentation apparemment simple d’une musique considérablement expérimentale. Chaque morceau porte la marque particulière de son jeu de kora qui contient une approche percutante qu’il attribue en partie à son amour pour Jimi Hendrix. Également appréciable et, en fait, un des points forts de la musique est sa voix solo qu’il donne presque en murmurant.

 

La moitié des compositions de Faso est purement traditionnelle pour la voix et acoustique pour les instruments. La plupart des morceaux ont une présence mélodique si forte qu’ils se positionnent fermement aux côtés des explorations les plus pops, aussi présentes dans l‘album. En écoutant ces incursions dans la musique pop, on est immédiatement impressionné par la capacité du guitariste Jeff Kellner à s’exprimer dans des phrases qui rappellent les sons de nombreuses influences dont le guitariste malien Samba Touré, Ali Farka Touré, mais également dans un morceau, le jeu de guitare des groupes touaregs du nord du Mali. Avec lui, Prince Diabaté réussit à mélanger les différents éléments et instruments dans un son qui semble complètement naturel et serein.

 

La beauté sonnante et percutante de la kora à 21 cordes est peut être le plus versatile de tous les sons venant du continent africain. S’adaptant parfaitement à tous les styles de musique, des expressions les plus traditionnelles d’Afrique de l’Ouest jusqu’aux initiatives incluant du jazz occidental, du blues, la kora est capable de flotter au dessus de tout avec une légèreté que certains seraient tentés de décrire comme spirituelle, Prince Diabaté a certainement atteint ces hauteurs dans Faso.

 

Partant du fait que chacune de ses sorties d’album est aussi excellente que la précédente, Faso promet un plaisir ininterrompu à chacun de nous.



Prince Diabaté & Jeff Kellner - Photo Sabine Tostain
Prince Diabaté & Jeff Kellner - Photo Sabine Tostain
Prince Diabaté & Jeff Kellner - Photo Fabien Michel
Prince Diabaté & Jeff Kellner - Photo Fabien Michel
Prince Diabaté & Jeff Kellner - Photo Chris Boyer
Prince Diabaté & Jeff Kellner - Photo Chris Boyer
Prince Diabaté & Jeff Kellner - Photo Sophie Doloir
Prince Diabaté & Jeff Kellner - Photo Sophie Doloir